Mots clé à la une

Organismes liés

PME

Les sociétés de capital investissement

Le capital investissement est une technique de financement par des prises de participations minoritaires et temporaires dans le capital d’une société. Il prend plusieurs formes dont :

  • le capital risque pour financer la création d’entreprise ;
  • le capital développement destiné au financement du développement de l’entreprise.

L’intervention de la société de capital investissement permet de renforcer les fonds propres de la société financée et, par la même, améliorer les capacités d’endettement auprès des banques”. L’autre avantage du capital investissement pour un jeune promoteur est celui d’être associé à un partenaire financier apportant également une expertise et des compétences managériales.

L’intervention de la société de capital investissement se fait “sans prise de garanties réelles ou personnelles” et, de ce fait, “elle partage les pertes et les profits à concurrence de sa participation”.

La loi en Algérie, fixe à la société de capital investissement un taux maximal de participation de 49% au capital de la société et une durée de participation qui varie entre 5 et 7ans.

Six sociétés de capital-risque sont opérationnelles ou en cours de constitution. Ce sont toutes des filiales des banques publiques ; BADR, BNA, BEA, BAD, BDL et CPA.

La procédure que les porteurs de projets doivent suivre pour bénéficier d’un financement est la même qu’il s’agisse de création d’une entreprise, d’une extension d’activité ou de rachat d’une société. Les promoteurs peuvent faire appel à une de ces sociétés d’investissement pour une prise de participation dans le capital de l’entreprise à créer. Ils peuvent trouver les orientations et informations précises dans ce sens au niveau des agences des banques publiques de leur lieux de résidence.